Site de l'académie de Versailles

Apprendre à dire non

L’autorité, un peu, beaucoup, pas du tout... Le juste milieu


Pour créer, avec leurs enfants, une relation fondée sur la confiance, la commu­nication, la plupart des parents adoptent souplesse et compréhension, surtout depuis les années soixante-dix. Pourtant, un grand nombre de spécialistes re­commandent, maintenant, de nuancer cette attitude d’une certaine fermeté, selon les situations et les âges.

Vous devez apprendre à dire non, et cela dès les premiers mois de votre enfant. Sinon, il vous sera difficile d’imposer des limites plus tard.

Une grande permissivité est la plupart du temps perçue comme de l’indiffé­rence, voire comme un abandon ; un excès de sévérité peut être assimilé à un manque d’amour.

Il se montre très autoritaire. C’est le monde à l’envers, pourtant les enfants sont souvent des petits tyrans qui veulent faire filer droit les parents ! " Il faut affirmer votre volonté contre leurs désirs. Même si c’est un choc, note Christiane Olivier, psychanalyste (auteur de L’ogre inté­rieur. De la violence personnelle et infantile Fayard). L’identité de l’individu ne s’établit que face et grâce à d’autres individus : les parents ne doivent pas craindre de paraître moins aimants en s’opposant à leurs enfants. "

C’est aussi l’avis de Virgi­nie Granboulan ; pédopsychiatre à l’hôpital intercommunal de Créteil :

" Le père et la mère sont là, dans l’échelle des générations, pour exercer une autorité qui leur a été donnée par leurs propres parents, et dont ils doivent user en disant "non", lorsque c’est nécessaire."








Actualités

Derniers articles

0 | 5

août 2016 :

Rien pour ce mois

juillet 2016 | septembre 2016

Nouveautés sur le Web

| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
ECOLE ELEMENTAIRE JEAN MOULIN
50 rue de l’Aurore
78100 SAINT GERMAIN EN LAYE (académie de Versailles)
Directeur de publication : IEN ST GERMAIN